Début décembre, à la suite de recours déposés en 2007, le tribunal administratif a rendu son jugement qui considère comme vice de procédure la transformation en 2003 du secteur N (naturelle) en U (urbaine).

"Dans ces conditions, il a été décidé de suspendre toute modification sur le secteur et d'envisager dans la foulée une révision simplifiée du Plu, pour reconsidérer son niveau de constructibilité et de zonage" a déclaré Alban Kerboeuf, adjoint à l'urbanisme de la mairie de Chantepie.