Une des principales raisons ayant suscité le développement colossal de l’urbanisation à Chantepie est en train de s’effondrer.
Contrairement à ce qu’annonçait M. le Maire Michel Loret, et son équipe municipale dans « Un avenir partagé , page 6 et 7», parlant du val «  aujourd’hui le principe de l’opportunité est acquis, reste celui de la faisabilité. C’est un engagement important pour l’avenir de notre cité …. Car l’extension du VAL est la seule vraie solution pour faire face à l’accroissement des déplacements dans le secteur sud-est de l’agglomération. »
Le 8 novembre 2006, « le débat sur la deuxième ligne du métro a commencé »,et, il n’y aurait pas de prolongement de la ligne actuelle pour des raisons de financement. Il faudrait en effet dégager 200 millions d’euros par an d’ici 2013.
Comment vont donc réagir les nouveaux Cantepiens  puisque la « vraie seule solution de déplacement collectif »  vient de s’évanouir ?